Webdisclosure.fr

Search

SOLOCAL GROUP « SOLOCAL 2020 » : NOUVELLE AMBITION ET RENFORCEMENT STRATEGIQUE DU GROUPE SUR LE DIGITAL

Directive transparence : information réglementée Divers historique

13/02/2018 14:55

26/07/2018 15:11
26/07/2018 15:11
26/07/2018 14:34
25/07/2018 23:33
13/07/2018 07:52
09/07/2018 11:56
28/06/2018 07:35
28/06/2018 07:35
27/06/2018 15:51
27/06/2018 15:51






Regulatory News:



SoLocal (Paris:LOCAL) présente aujourd’hui son projet stratégique
« SoLocal 2020 » qui s’articule autour d’une offre élargie de services
digitaux pour les entreprises, de la réinvention du média PagesJaunes et
de la simplification de l’organisation. Ce plan porte une nouvelle
ambition pour SoLocal : devenir l’un des champions du digital en France.
Il
a été présenté ce matin aux instances représentatives du personnel de
l’entreprise.



SoLocal réalise plus de 80% de son chiffre d’affaires dans les activités
de communication digitale locale grâce à la mutation menée en 2014 ;
mais l’entreprise fait face à de nouveaux défis et doit impérativement
engager une nouvelle dynamique. A cette fin, Eric Boustouller, arrivé à
la direction générale en octobre 2017, et la nouvelle équipe dirigeante
lancent une importante adaptation de sa stratégie et de son
organisation.
Cette nouvelle évolution est indispensable pour
remédier à l’érosion continue du chiffre d’affaires de SoLocal et de ses
parts de marché, conséquences des enjeux auxquels l’entreprise doit
faire face sur un marché hautement concurrentiel, et à des coûts fixes
très élevés qui entravent ses capacités d’investissement.



SoLocal doit accélérer sa transformation en s’appuyant sur six atouts
fondamentaux puissants et pour certains uniques en France : des médias à
très fortes audiences, la puissance de sa data géolocalisée, des
plateformes technologiques évolutives (scalables), sa couverture
commerciale dans toute la France, des partenariats privilégiés avec les
GAFAM1 et de nombreux talents (experts en matière de data, de
développement, de digital marketing, etc.). Cela va lui permettre
d’engager trois axes de développement, créateurs de valeur :



1)Développer de nouveaux services « full web & apps » sur tous les
terminaux (PC, mobiles, tablettes et assistants personnels), proposés
sous forme de packs et d’abonnements, à destination des entreprises


Face
à l’évolution des besoins numériques des TPE/PME et des grands groupes à
réseaux, SoLocal ambitionne d’être le portail digital de référence des
entreprises, intégrant un service de coaching digital adapté à chaque
segment de marché. Cette nouvelle offre se structure autour de 5 gammes
de services : Digital Presence, Digital Advertising, Digital Website,
Digital Solutions et Print to Digital.



2)Réinventer ses médias, autour de nouvelles expériences utilisateurs
avec PagesJaunes et Mappy


La refonte de PagesJaunes répond à
deux priorités : renforcer la pertinence de la recherche locale (le
search) pour les utilisateurs via une plus grande personnalisation et
faire croître leur engagement
à travers de nouveaux services (avis,
recommandations, prises de rendez-vous, etc.). De son côté, Mappy
accompagne l’évolution des habitudes de déplacement des Français en
enrichissant d’un comparateur multimodal ses services d’itinéraire et de
cartographie.



3)Simplifier l’organisation

Pour répondre au mieux aux
besoins des clients, l’organisation opérationnelle serait repensée
autour, notamment, de la suppression des Business Units, la
centralisation des fonctions supports, la rationalisation des
implantations, la simplification de la ligne managériale et de la
consolidation de certaines activités. Cela impliquerait une réduction de
l’ordre de 1 000 postes sur la période 2018-2019, dont environ 800
postes en 2018 avec la mise en place d’un Plan de Sauvegarde de
l’Emploi et 200 postes en 2019. En parallèle, il est envisagé, dans le
cadre du projet de transformation, la création d’une centaine de postes
en 2018 sur de nouvelles compétences digitales. L’entreprise a
ainsi initié ce matin le processus d’Information-Consultation avec les
instances représentatives du personnel, qui devrait être finalisé au
plus tard à la fin du mois de juin 2018.



Ce projet de transformation repose sur une stricte discipline de
contrôle des coûts contribuant à la réduction significative des coûts
fixes
. Couplée à un repositionnement stratégique sur des activités
digitales à fort potentiel de croissance, elle doit permettre au Groupe
de retrouver une croissance durable à partir de 2019.



Eric Boustouller, Directeur général de SoLocal Group, a déclaré :



« L’an dernier, SoLocal a finalisé une restructuration
financière d’envergure qui lui permet de se projeter vers l’avenir. Mais
l’entreprise fait face à l’érosion continue de son chiffre d’affaires et
de ses parts de marché, et à des coûts fixes élevés qui entravent ses
capacités d’investissement. C’est pourquoi il est indispensable
d’engager, dès maintenant, un nouvel élan stratégique.



J’ai décidé de prendre la direction de SoLocal en octobre dernier car
je suis convaincu que SoLocal dispose de tous les atouts pour devenir
l’un des champions du digital en France. Mais cela suppose une
adaptation importante et rapide de notre stratégie et de notre
positionnement, car l’écosystème numérique mondial est de plus en plus
concurrentiel. Nous devons agir maintenant pour provoquer le rebond
nécessaire, gagner en agilité dans un environnement en évolution
permanente et générer de nouvelles opportunités pour l’entreprise. C’est
tout le sens du projet ‘SoLocal 2020’, que nous lançons aujourd’hui.



Notre mission est de faire de SoLocal le partenaire, local, digital
de confiance des entreprises françaises pour accélérer leur croissance.
C’est notre volonté en tant qu’entreprise engagée auprès des TPE/PME et
des grands groupes à réseaux depuis plus de soixante ans. Pour y
parvenir, notre stratégie est de proposer une offre large de services
digitaux aux entreprises et de fournir la meilleure expérience digitale
et locale à nos utilisateurs.



Je mesure bien ce que représentent cette nouvelle étape et les
conséquences de la nouvelle organisation de l’entreprise pour nos
collaborateurs. L’ensemble de l’équipe dirigeante s’engage à garantir la
qualité du dialogue social et à veiller à ce que nos collaborateurs
soient accompagnés individuellement avec toute l’écoute, l’attention et
le respect que la situation exige. Je suis personnellement engagé à
proposer un avenir, un nouveau projet à chacun et à chacune à travers
toute forme d’accompagnement personnalisé.



Je veux remercier nos actionnaires, qui ont continué de démontrer
leur confiance dans le potentiel de l’entreprise, malgré les difficultés
et les incertitudes de ces deux dernières années. Ce projet est
indispensable pour garantir le développement de l’entreprise, renouer
avec la croissance grâce à une compétitivité restaurée et attirer
également de nouveaux investisseurs.



SoLocal est un acteur majeur de l’économie française. Ma
détermination est qu’il le soit encore davantage d’ici 2020, pour nos
équipes, nos clients, nos utilisateurs, nos actionnaires en devenant
l’un des champions du digital dont la France a besoin ».



UNE MUTATION STRUCTURELLE DU MARCHÉ QUI PORTE UNE PROMESSE D’AVENIR



Le marché dans lequel évolue SoLocal connait une profonde mutation.
Historiquement en concurrence avec des acteurs de la Presse Quotidienne
Régionale (PQR) ou de l’affichage local, SoLocal fait aujourd’hui face à
des entreprises mondiales du web, comme à des start-up innovantes et des
web agencies.



Dans ce contexte, le Groupe lance aujourd’hui « SoLocal 2020 », son
projet d’accélération de sa transformation, ambitieux et porteur
d’avenir. Ce changement de cap vise à le doter d’une stratégie et d’une
organisation renouvelées, plus agiles, qui lui permettront d’exprimer
son plein potentiel et de devenir un des champions du digital en France.



Pour réussir ce projet, SoLocal bénéficie de six atouts fondamentaux :




  • Des médias à très fortes audiences, figurant dans
    le top 10 en France2


  • Une data géolocalisée : 35 millions de profils pseudononymisés
    mis à jour en temps réel


  • Des plateformes technologiques évolutives (scalables)


  • Une couverture locale sans égal dans toute la France auprès des
    460 000 clients



  • Des partenariats solides et équilibrés avec les leaders mondiaux du
    secteur 
    : Google, Apple, Facebook et Microsoft/Bing, Yahoo!,
    etc.


  • Des nombreux talents autour des métiers de la data, du
    développement logiciel, du digital marketing, etc.



UNE TRANSFORMATION AMBITIEUSE FONDÉE SUR 3 AXES CREATEURS DE VALEUR



1.
Proposer une nouvelle gamme digitale, performante et simple



La demande croissante d’accompagnement des TPE/PME et des groupes à
réseaux pour construire leur présence digitale, trouver de nouveaux
clients et être plus performants constitue une opportunité de
développement pour SoLocal. En effet, pour répondre à ces nouveaux
besoins, SoLocal ambitionne de devenir le portail digital de
référence des entreprises, offrant une large palette de services
digitaux et un service de coaching digital adapté à chaque segment de
marché
. Cela implique de faire évoluer en profondeur la
proposition de valeur actuelle :




  • D’une promesse centrée PagesJaunes, à une promesse « Full Web &
    Apps », sur tous les terminaux (PC, téléphone, tablettes, assistants
    personnels, etc.)



  • D’une gamme de produits proposée chaque année à l’édition, à la
    généralisation d’une gamme de services digitaux commercialisés en
    mode SaaS



  • D’offres qui se superposent, à une offre packagée et progressive


  • D’un client « livré à lui-même » après la vente, à une
    approche de coach digital pour un accompagnement sur mesure
    , autour
    d’un nouveau Parcours Client


  • De 18 interfaces clients, à 1 application client mobile et bureau
    « All-In-One »




SoLocal propose ainsi aujourd’hui 5 nouvelles gammes de services :




  • Digital Presence, avec, par exemple, le Pack Présence Full
    Web & Apps
    (mise à jour partout sur le web et sur tous les
    terminaux, des informations sur les professionnels : adresses,
    horaires, photos, vidéos, actualités, etc.)


  • Digital Advertising, avec notamment le Pack Booster Contact (garantie
    d’un nombre de contacts aux professionnels, mesurables au travers des
    appels, des formulaires saisis, etc.)


  • Digital Website. Leader du marché français de la création de
    sites Internet avec 450 000 sites à son actif, SoLocal compte élargir
    son offre d’entrée de gamme mais aussi haut de gamme en intégrant de
    nouvelles options (réservation, e-commerce, click and collect, etc.)
    pour les Sites Premium et Privilèges


  • Digital Solutions, avec des services de réservation qui
    génèrent déjà de solides résultats et avec, demain, l’ambition
    de lancer de nouveaux services digitaux : CRM, e-formation,
    e-paiement, marketing automation, etc.


  • Print to Digital, autour d’innovations testées en mode « test &
    learn » pour donner au print une nouvelle dimension, notamment autour
    des flyers en réalité augmentée et des guides locaux digitaux.



Concernant les entreprises à réseaux, dont 200 font déjà
confiance à SoLocal, la proposition de valeur s’articule autour d’une
plateforme intégrée « Bridge » unique en mode SaaS, pour gérer leur
présence « Full Web & Apps » et leurs campagnes publicitaires digitales.
Celle-ci permet aux réseaux de garantir la cohérence et d’optimiser
leurs actions de communication entre le central et le local.



L’ensemble de ces évolutions est sous-tendu par la refonte du
parcours client
, terreau favorable à toute stratégie d’acquisition
et de fidélisation. Chaque étape par laquelle les clients passent
lorsqu’ils sont en contact avec SoLocal a été repensée, pour créer de la
valeur tout au long du parcours. Pour maximiser concrètement l’impact
business, la décision a été prise de proposer un tout nouveau parcours
client : omnicanal (terrain, télévente et online) et concentré
en 1 seule application
permettant au client de suivre en direct ses
audiences, de contacter son coach digital, etc.



2.
Réinventer les médias PagesJaunes et Mappy pour une
nouvelle expérience utilisateur



Face à l’émergence de nouveaux besoins et nouveaux usages des
internautes et des mobinautes, PagesJaunes se réinvente. Il propose une
nouvelle expérience utilisateur à travers un parcours plus riche et plus
différenciant, favorisant le lien durable à la marque. C’est tout le
sens du projet de transformation construit autour d’un changement
culturel fort au sein de l’entreprise, qui place l’utilisateur au cœur
de sa stratégie media : « User First ». La réinvention
de PagesJaunes a ainsi une double ambition :




  • Renforcer la pertinence du search de PagesJaunes à travers sa
    refonte complète, tant dans les interfaces utilisateurs que dans la
    personnalisation des réponses.
    PagesJaunes va notamment s’appuyer
    sur les technologies de l’intelligence artificielle, de machine
    learning, etc., en partenariat avec les leaders du marché de la tech.
    Grâce au développement de services cognitifs (ex. : machine learning)
    avec Microsoft/Bing, le search de PagesJaunes évoluera ainsi vers une
    personnalisation plus forte des réponses, répondant mieux aux
    utilisateurs en quête de services sur-mesure.


  • Développer les communautés et l’engagement :


    • Renforcement de la culture communautaire de PagesJaunes en
      développant des fonctionnalités « avis et commentaires »
      et en créant des communautés de professionnels


    • Déploiement de nouveaux usages sur des verticales majeures
      (santé, habitat, commerces de proximité, etc.) pour développer une
      expérience utilisateurs unique (transactionnel, réservations,
      etc.) en partenariat avec les leaders du marché


    • Lancement d’un programme de fidélité


    • Développement de nouveaux contenus, plus qualitatifs, plus
      exhaustifs et en adéquation avec les besoins de ses utilisateurs,
      notamment autour de la vidéo.





Dès les prochains mois, des premières concrétisations seront visibles :




  • Février 2018 : le passage du bi-champ de pagesjaunes.fr au mono-champ
    pour simplifier la saisie des requêtes des internautes et s’inscrire
    dans les tendances du marché


  • Avril 2018 : le search conversationnel
    et
    transactionnel
    mettra à disposition des utilisateurs un nouveau
    canal d’échange. Grâce aux technologies de traitement du langage
    naturel et d’intelligence artificielle développés en partenariat avec
    Microsoft, le chatbot3 de PagesJaunes sera un levier clé de
    la transformation de la relation entre PagesJaunes et ses utilisateurs


  • Octobre 2018 : la syndication de contenus pour
    proposer des contenus toujours plus enrichis.



En encourageant ainsi la récurrence d'usage sur PagesJaunes, le
Groupe gagnera en croissance d'audience qu’il pourra mieux monétiser.
Il
développera également des audiences adaptées à chaque profil de ses
clients qui se traduiront en prospects utiles à leur activité.



De son côté, Mappy accompagne l’évolution des habitudes de déplacement
des Français en enrichissant d’un comparateur multimodal ses services
d’itinéraire et de cartographie.



3.
Mettre en place une organisation agile et réinventer sa
culture d’entreprise autour du digital



Pour concrétiser ces transformations business et de services,
l’organisation de l’entreprise doit être repensée autour de 3 principes
directeurs :




  • Une culture d’entreprise « Customer & User centric », avec des
    modes de travail agiles et vecteurs d’efficacité opérationnelle,
    fondés sur des processus structurés et optimisés


    Toutes les
    mesures du projet d’adaptation de l’organisation ont une priorité
    absolue : être centrée sur les clients et les utilisateurs, pour
    répondre à l’évolution de leurs attentes et de leurs besoins. Pour
    relever ce défi, la transformation de SoLocal passe par l’industrialisation
    de ses outils et de ses process
    de bout en bout de la chaîne.
    Décloisonner les interactions entre les services et favoriser la
    co-construction au sein de l’entreprise est le socle de la nouvelle
    culture d’entreprise : plus agile, plus transverse, plus ouverte.
    C’est ainsi que, par exemple, de fortes synergies seront déployées
    entre les directions Produit et Technique
    , visant à concevoir des
    services digitaux performants, renforcer le time-to-market des offres
    (en mode Agile et Scrum).




  • Une nouvelle dynamique technologique


    Pour se
    positionner à la pointe des pratiques du marché, SoLocal souhaite se
    doter d’une politique R&D et IT cohérente avec l’ambition du Groupe
    .
    Moteur de croissance pour l’activité de l’entreprise, la technologie
    de SoLocal doit favoriser la conception de services innovants au
    profit des clients et des utilisateurs et être adaptable à tous les
    segments de marché, en France comme à l’étranger, dans un modèle
    économique performant.

    Pour la 1

    ère


    fois, SoLocal fait le choix du Cloud
    tant pour son SI interne afin
    de proposer un environnement de travail agile, moderne, sécurisé avec
    des applis métiers (ERP, CRM, etc.) encore plus efficaces dans une
    logique de Software As A Service (SaaS), que pour sa R&D concernant
    ses médias et services digitaux à destination des internautes et des
    clients dans une dynamique de Platform As A Service (PaaS), permettant
    ainsi de concentrer le travail des équipes de développement et IT sur
    leur valeur ajoutée.




  • Une organisation simple, agile et efficace permettant à chacun de
    mieux se développer et piloter son activité au quotidien


    Repenser
    l’organisation a notamment pour enjeu de mieux partager au sein des
    équipes les opportunités liées au digital. L’environnement de
    travail
    , tant l’espace physique que les modes de collaboration,
    évoluerait ainsi autour d’enjeux d’efficacité, de collaboration et de
    flexibilité. L’objectif est d’encourager le développement des
    collaborateurs et de faciliter leur travail quotidien.



    La
    simplification de la ligne managériale est également un levier
    d’efficacité.
    Elle serait allégée avec moins d’échelons
    hiérarchiques et dotée de responsabilités renforcées. Des filiales
    seraient par ailleurs progressivement intégrées dans le but de
    construire des équipes plus agiles et plus transverses, au service des
    clients.



    L’amélioration de l’efficacité opérationnelle passerait
    par la suppression des Business Units, par le regroupement des
    activités téléventes, support clients et production autour de hub
    régionaux, et par la consolidation des activités marketing et
    opérations dans une organisation centralisée. D’ici à 2020, tout en
    assurant une présence commerciale sur tout le territoire français, les
    implantations de SoLocal en France passeraient de 23 sites à 4 hubs
    (Télévente, Support Clients, R&D/IT) régionaux (Lille, Rennes,
    Bordeaux et Lyon), 2 hubs de production/développement (Angoulême -
    Chambéry), 1 hub Télévente (Boulogne) et le siège social à
    Boulogne-Billancourt. Pour les équipes commerciales terrain, il
    s’agit de leur assurer une réelle qualité de cadre de travail en les
    installant dans des centres d’affaires afin de mettre à leur
    disposition tout l’équipement à la pointe des services avec des
    prestations personnalisées, et pour les clients le but est de leur
    garantir une présence nationale et territoriale très forte - sans
    comparaison sur le marché français - à travers un maillage inédit dans
    ces centres d’affaires.


    Cela impliquerait une réduction de
    l’ordre de 1 000 postes sur la période 2018-2019, dont environ 800
    postes en 2018 avec la mise en place d’un Plan de Sauvegarde de
    l’Emploi et 200 postes en 2019. En parallèle, il est envisagé, dans le
    cadre du projet de transformation, la création d’une centaine de
    postes en 2018 sur de nouvelles compétences digitales. L’entreprise
    a ainsi initié ce matin le processus d’Information-Consultation avec
    les instances représentatives du personnel, qui devrait être finalisé
    au plus tard à la fin du mois de juin 2018.


    L’objectif est
    d’aboutir à un accord sur des mesures d’accompagnement individuel de
    qualité qui seraient proposées à chaque salarié concerné par le
    projet. A ce stade, le projet intègrerait une phase de départs
    volontaires visant à limiter le nombre de départs contraints. Il
    serait mis en œuvre dans le plus grand respect et dans l’écoute de
    chacun, à travers un accompagnement personnalisé et responsable.


    La
    charge globale du projet de transformation d’environ 180 millions
    d’euros serait en tout ou partie provisionnée dès 2018. Les
    décaissements liés, entre 2018 et 2020, seraient financés par la
    trésorerie disponible ainsi que les flux de trésorerie excédentaires
    dégagés sur la période.


    Ce projet de transformation devrait
    permettre à SoLocal d’opérer sur une base de coûts fixes
    significativement réduite, de gagner en agilité, et de renouer avec la
    croissance rentable à partir de 2019. La baisse de coûts est estimée à
    environ 120 millions d’euros (effet année pleine) à partir de 2020 par
    rapport à la base de coûts de 2017 et permettrait de restaurer la
    capacité du Groupe à générer des flux de trésorerie.




1 GAFAM : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft/Bing.



2 Source : classement Internet Global de Médiamétrie, octobre
2017.



3 Chatbot : programme informatique capable de simuler une
conversation avec un utilisateur par échange vocal ou textuel.








SoLocal


Presse

Delphine Penalva, +33 (0)1 46 23
35 31

dpenalva@solocal.com

Edwige
Druon, +33 (0)1 46 23 37 56

edruon@solocal.com

Alexandra
Kunysz, +33 (0)1 46 23 47 45

akunysz@solocal.com

ou

Investisseurs

Nathalie
Etzenbach-Huguenin, +33 (0)1 46 23 48 63

netzenbach@solocal.com

Sébastien
Nony, +33 (0) 1 46 23 49 03

snony@solocal.com